La Solo Maître Coq 2014 s’est achevée. Cette première course de la saison fut l’occasion parfaite de se remettre dedans pour Nicolas Jossier et son Figaro Beneteau 2 In Extenso Experts Comptables. Après un entraînement hivernal intense, le duo a repris la compétition avec plaisir et envie ! Retour sur 270 milles de course. 

Le top départ est donné jeudi 13 mars aux alentours de 12h00. Les conditions météo légères permettent une reprise tout en douceur. Au programme, les Sables d’Olonne, l’Ile d’Yeu, l’Ile de Ré, l’Ile d’Yeu, les Sables d’Olonne. 270 milles de parcours et 35 concurrents en solitaire. Nicolas entame la compétition avec un goût de revanche, une volonté sérieuse de reconquête. Les choses sont dites.
 

Nico départ 2


Après une entame de course en milieu de flotte, Nicolas attaque la première nuit serein mais au taquet et malgré une petite «bêtise», à l’aube, il est flashé en 19e position : «Après le passage de la première bouée, la situation était stable, j’ai décidé de faire une sieste, puis deux… J’ai finalement choisi d’en faire une troisième, 20 minutes plus tard, je me réveillais et les bateaux autour de moi étaient sous spi, j’avais perdu quelques places à cause de cette «gourmandise». 


Mais rien n’est jamais joué et Nicolas ne mollit pas. Il cravache, avance et grappille. La seconde nuit est décisive et les options payent. Au petit matin, le samedi 15 mars, il franchit la ligne d’arrivée à la 11e position. Une belle remontée que Nicolas explique : «Globalement, tout au long de la course, j’ai fait très attention à mon rythme. J’ai toujours choisi les bons moments pour dormir – à part cette fameuse troisième sieste – et surtout c’était régulier. Je suis donc resté lucide jusqu’au bout et pour la dernière partie de la course, c’est ce qui a fait la différence ! Quand autour de moi, les autres étaient fatigués, je prenais les bonnes options et les bonnes décisions. Quand autour de moi, les autres ont préféré assurer en mettant un petit spi, j’ai pu lancer le grand. C’était intense mais j’ai tenu même si je dois l’avouer, le dernier affalage a été très dur physiquement.» 

Pour cette première course de la saison 2014, Nicolas est satisfait. Même si certains points sont encore à travailler, il est clair que le travail mené cet hiver paye : « Je suis content. Il y a quelques points négatifs qui m’ont remis en alerte notamment le fait de bien faire la différence entre le besoin et l’envie de dormir mais, il y a aussi beaucoup de points positifs. Mes entraînements d’hiver ont porté leurs fruits. J’avais globalement une bonne vitesse par rapport au reste de la flotte et quand je ne l’avais plus, je ne me laissais pas démonter. J’ai su gérer le physique et la fatigue malgré une petite erreur. J’ai su garder ma clarté d’esprit jusqu’à l’arrivée. Il y a encore des éléments à travailler mais cette première course m’a permis de confirmer mes choix, de refaire mes gammes. La saison 2014 est lancée et je suis prêt. »


Conditions météorologiques toujours très légères sur la Solo Maître Coq 2014. Nicolas continue sa progression et pointe aujourd’hui à la 17e place. Plus de la moitié du parcours a été avalé malgré le peu de vent et il reste près de 135 milles à parcourir avant de franchir la ligne d’arrivée. Après avoir contourné l’Ile d’Yeu puis l’Ile de Ré, la flotte se dirige de nouveau vers l’Ile d’Yeu avant de redescendre vers le finish… Les concurrents sont attendus demain, samedi.

nico


Après deux rappels généraux, le top départ de la Solo Maître Coq 2014 a finalement été donné vers 12h20. Nicolas Jossier, à bord de son fidèle Figaro Bénéteau 2 In Extenso Experts Comptables, s’est élancé au sein d’une flotte de 35 concurrents. Devant les étraves, 270 milles sont à parcourir entre l’Ile d’Yeu et l’Ile de Ré. La météo, annoncée légère pour ces 2 prochains jours, risque de mettre les nerfs à rude épreuve comme l’expliquait Nicolas juste avant de quitter les pontons ce matin : « Nous allons avoir des petits airs, de la pétole très instable… Il va falloir être au taquet, avoir de l’intuition pour anticiper les coups, en jeu : de gros gains ou de grosses pertes ! »

 

1208550_796602067036566_1769289771_n
À 22h00, Nicolas est 21e, à l’est de l’Ile d’Yeu. Une première nuit en mer commence et promet d’ores et déjà de nombreux rebondissements !


Suivre Nicolas Jossier à bord d’In Extenso Experts Comptables sur la Solo Maître Coq : CARTOGRAPHIE

Mes partenaires

Recent Tweets

  • 32 milles avant le finish. Nicolas est 24e. La flotte devrait arrivée en milieu de nuit à Roscoff. 10 mois ago

Follow Me on Twitter

Pour vous inscrire a la Newsletter



    • Etape 4 - Les Sables d'Olonne / Cherbourg-Octeville 12 mai 2014
      Gilles Chiorri, le directeur de course présente chaque étape de la Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire 2014. Au programme du jour, l'étape 4, Les Sables d'Olonne / Cherbourg-Octeville
    • Etape 3 - Roscoff / Les Sables d'Olonne 5 mai 2014
      Gilles Chiorri, le directeur de course présente chaque étape de la Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire 2014. Au programme du jour, l'étape 3, Roscoff / Les Sables d'Olonne.
    • Etape 2 - Plymouth / Roscoff 28 avril 2014
      Gilles Chiorri, le directeur de course présente chaque étape de la Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire 2014. Au programme du jour, l'étape 2, Plymouth/Roscoff.